Manger, Dormir au Népal

Hôtels et Guest Houses :

Nous avons testé quelques établissements :

Mis à jour après le tremblement de terre (le Norbu Linka par exemple n'est plus habitable à Thamel).

- Le Manaslu à KTM dans le quartier de l'ambassade de France, pas très loin de Thamel  : hôtel dit de luxe, à la Népalaise, pour ceux qui veulent vivre à l'occidentale...
- Le Setchen à Bodhanath : c'est une guest house peu chère pour les chambres, qui sont correctes sans plus, par contre le restau végétarien est très cher; à noter toutefois un jardin très agréable en saison uniquement (fermé en Août à cause des pluies) dont il faut profiter en octobre et novembre.
- Le New Dungkar à Bodhanath : un grand bâtiment de 8 étages sans ascenseur mais tout neuf, de grandes chambres spacieuses avec salle de bain et WC, une belle vue de la terrasse.
Beaucoup d' hôtels, de restaurants sont en train d'être reconstruits. Ils n'ont pas été détruits mais très endommagés, l 'absence de touristes a conduit des propriétaires a reconstruire au goût du jour leur établissements.

Restaurants et Cafés :

Des nombreux établissements dans lesquels nous avons mangé ou bu, quelques uns méritent un mot :
- Thamel House : dans une vieille maison newar de Thamel : on ressort toujours avec des petits masques en souvenir mais la nourriture n'est plus aussi raffinée qu'avant, victime de leur succès, c'est un peu l'usine...
- le Namasthé à Bodhanath : petit restau-cantine sans prétention mais avec des prix à la Népalaise.
- le Namasté à Bakhtapur , tenu par des jeunes népalais sympa, service souriant et régulier ; balcon avec vue sur la place de Nyatapola.
- le Watshala Garden à Bakhtapur: bon accueil, le seul jardin agréable dans la ville.
Cette liste n'est pas exhausive bien sûr, dans beaucoup d'endroits et principalement à Patan, les notes sont rarement justes et le service médiocre, quant à la nourriture elle ne varie pas du fin fond des montagnes au Terai !! Les prix, eux, peuvent aller de 1 à 10 pour la même chose!
Une spécialité cependant à Bakhtapur : le Juju dau, une sorte de Yoghourt sucré que l'on ne trouve pas ailleurs.

Pokhara :

C'est la ville de la dolce vita à l'occidentale, globalement le rapport qualité prix est médiocre; on peut y rester 2 ou 3 jours entre deux treks, mais pour notre part ce n'est pas notre "tasse de thé"!